Les jeux d’argent en ligne ont conquis le cœur des joueurs danois, après avoir été lancés en 2012 en même temps que le marché réglementé et concurrentiel. Chaque jour, de plus en plus de parieurs préfèrent les jeux en ligne aux jeux terrestres.

Le régulateur danois Spillemyndigheden a publié cette semaine une étude dans laquelle il explique comment s’est déroulée cette transition, qui, bien que lente, est restée constante dans le pays.

Autre conclusion de l’étude : les joueurs en ligne danois préfèrent les appareils mobiles aux ordinateurs de bureau pour jouer.

Les données incluses dans l’étude indiquent que pour 2012, les revenus totaux des jeux d’argent au Danemark s’élevaient à 7,8 milliards de couronnes danoises (1,24 milliards de dollars américains). C’est la première année que l’opérateur public Danske Spil a dû faire face à la concurrence en ligne. Sur le total des revenus, près d’un tiers (2,4 milliards de DKK) a été dépensé en ligne.

Depuis lors, la participation aux jeux d’argent en ligne a augmenté d’année en année, ce qui s’est traduit par des dépenses totales en ligne de 5,2 milliards DKK l’année dernière, sur un total de 9,8 millions DKK. En 2019, la participation totale aux jeux en ligne était de 54 %, alors qu’en 2018, elle avait déjà dépassé le jeu terrestre, avec une participation de 52 %.

Une autre conclusion de l’étude est la diminution des jeux via les ordinateurs de bureau, les jeux avec les appareils mobiles (téléphones et tablettes) augmentant en conséquence. En 2012, la part des appareils mobiles n’était que de 11 %, mais en 2019, elle a atteint 61 %. En 2017, les ordinateurs de bureau étaient déjà à la traîne avec une part de 45 % et les appareils mobiles de 55 %.

En 2019, le Danemark était l’un des trois marchés européens où les revenus des jeux mobile étaient supérieurs à ceux des jeux de bureau. Les deux autres marchés sont la Norvège et la Suède. Sur ces deux marchés, la Suède, avec 59 %, a dépassé la Norvège (52) en termes de préférence pour les jeux en ligne. D’autres marchés, comme le Royaume-Uni et la Finlande, ont enregistré des taux de 45 % chacun.

Pourquoi les danois jouent sur Internet ?

Pour le régulateur danois, la préférence en ligne des acteurs du pays est due au “degré élevé de numérisation” dont dispose le pays. Cette année, en raison des effets de la pandémie, les jeux d’argent en ligne ont connu une croissance encore plus forte. Les bonus sur les casinos en ligne se multiplient. Les données du deuxième trimestre montrent qu’au Danemark, les casinos en ligne sont le seul secteur de jeu en croissance.

Spillemyndigheden a rapporté en septembre que depuis son lancement en 2019, un peu plus de 1 000 Danois ont signalé des problèmes avec le jeu via la ligne d’assistance StopSpillet. La responsable de StopSpillet, Linda Lomborg, a déclaré que même si ce n’est pas une raison de se réjouir, le service est fier d’avoir aidé chacun de ses interlocuteurs.

En faisant la distinction entre les 1 000 appels, on a déterminé que 58 % provenaient de joueurs, 38 % de parents de joueurs et les 4 % restants de professionnels qui cherchaient des informations pour aider leurs clients.

Sur le nombre total d’appels à l’aide, 86% étaient des hommes et deux tiers des membres de la famille qui ont appelé étaient des femmes. De même, 51 % des personnes qui ont appelé à l’aide étaient des hommes âgés de 18 à 35 ans.